UNSAIndustrie & Construction

L’Union Fédérale de l’Industrie & de la Construction de l’UNSA, appelée “UNSA Industrie & Construction” rassemble les syndicats nationaux de branche, les syndicats d’entreprises et les sections syndicales, relevant des deux secteurs de l’industrie et de la construction et de leurs activités connexes.

Ses adhérents sont issus des branches de l’Industrie (Agro-industrie, Chimie, Caoutchouc, Energie, Métallurgie, Papier- Carton, Industrie agro-alimentaire, Pétrole, Pharma, Plasturgie, Textile, Verre, etc.) des branches de la Construction (Bâtiment, Bois, Travaux Publics, Expertises, etc.), et des Bureaux d’Etudes Techniques.

L’autonomie fait partie de notre ADN et est au coeur de notre développement. Pour l’UNSA, plus qu’un état d’esprit, l’autonomie est une méthode même, qui se vit sur chaque lieu de travail. Nos syndicats et nos sections sont autonomes, dans le respect des valeurs et de la Résolution Générale de l’UNSA.

Pour que l’entreprise ne devienne pas une zone de non-droit, la présence de sections syndicales proches des salariés et actives est indispensable pour la défense de vos droits. Parce que l’union fait la force, c’est ensemble que nous pourrons mieux nous défendre.

bandeau
LogoExplicite-couleurs
0

Voix

0

Conventions collectives

0

Corps de métier

0

Salariés

L’UNSA Industrie & Construction est implantée dans de très nombreuses entreprises

EN DIRECT DE FACEBOOK …

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Élection TPE 2021 ... OuvrirFermer

Bagnolet, le 15 mars 2021

Faillite de Greensill : l’UNSA plaide pour un soutien aux entreprises et aux 50000 emplois fragilisés en France

La faillite de GREENSILL aura inévitablement des conséquences sur l’emploi des entreprises clientes de cet établissement financier. Il est urgent de ne pas attendre que les premiers effets se fassent ressentir sur les entreprises et d’agir rapidement dans l’intérêt de l’activité et des emplois.

GREENSILL pratique l’affacturage inversé. Elle règle les factures des fournisseurs de ses clients grâce à un prêt à court terme. Suite à un domino financier, GREENSILL, en cessation de paiement, a déposé le bilan le 8 mars 2021. Déjà les premières inquiétudes nous sont remontées de la part des équipes de terrain. La société ALVANCE, équipementier automobile, emploie dans l’Indre, plus de 300 salariés et avait recours à l’affacturage inversé par l’intermédiaire de GREENSILL. Un CSE extraordinaire a eu lieu aujourd’hui pour faire le point sur la situation. Les inquiétudes sont nombreuses quant à la pérennité du site. La fédération UNSA de l’industrie et de la construction ainsi que le délégué syndical UNSA d’ALVANCE ont saisi le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire, pour l’organisation d’une table ronde afin de trouver des solutions aux problèmes de trésorerie qui menacent son avenir.

La cas ALVANCE n’est pas isolé. Il nécessite que l’Etat :
• prenne la mesure de l’impact de la faillite de GREENSILL sur les sociétés clientes de l’établissement financier en France ;
• s’assure de la continuité de leurs activités ;
• apporte l’aide nécessaire pour éviter les drames économiques et sociaux que peut générer cette situation.

L’UNSA sollicite de l’Etat la mise en place d’une cellule de veille et d’intervention spécifique au soutien des entreprises fragilisées par la chute de GREENSILL.

Laurent Escure, secrétaire général de l'UNSA

Christophe Pestelle, secrétaire général de la fédération UNSA Industrie et Construction

Contact presse :

Christophe Pestelle : secrétaire général de la fédération UNSA Industrie et Construction : 06 03 30 39 36

Elsa Régent : secrétaire nationale de l'UNSA : 06 37 83 00 22
... OuvrirFermer

Bagnolet, le 15 mars 2021

Faillite de Greensill :  l’UNSA plaide pour un soutien aux entreprises et aux 50000 emplois fragilisés en France

La faillite de GREENSILL aura inévitablement des conséquences sur l’emploi des entreprises clientes de cet établissement financier. Il est urgent de ne pas attendre que les premiers effets se fassent ressentir sur les entreprises et d’agir rapidement dans l’intérêt de l’activité et des emplois. 

GREENSILL pratique l’affacturage inversé. Elle règle les factures des fournisseurs de ses clients grâce à un prêt à court terme. Suite à un domino financier, GREENSILL, en cessation de paiement, a déposé le bilan le 8 mars 2021. Déjà les premières inquiétudes nous sont remontées de la part des équipes de terrain. La société ALVANCE, équipementier automobile, emploie dans l’Indre, plus de 300 salariés et avait recours à l’affacturage inversé par l’intermédiaire de GREENSILL. Un CSE extraordinaire a eu lieu aujourd’hui pour faire le point sur la situation. Les inquiétudes sont nombreuses quant à la pérennité du site. La fédération UNSA de l’industrie et de la construction ainsi que le délégué syndical UNSA d’ALVANCE ont saisi le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Lemaire, pour l’organisation d’une table ronde afin de trouver des solutions aux problèmes de trésorerie qui menacent son avenir.

La cas ALVANCE n’est pas isolé.  Il nécessite que l’Etat :
•    prenne la mesure de l’impact de la faillite de  GREENSILL sur les sociétés clientes de l’établissement financier en France ;
•    s’assure de la continuité de leurs activités ;
•    apporte l’aide nécessaire pour éviter les drames économiques et sociaux que peut générer cette situation.   

L’UNSA sollicite de l’Etat la mise en place d’une cellule de veille et d’intervention spécifique au soutien des entreprises fragilisées par la chute de GREENSILL.

Laurent Escure, secrétaire général de lUNSA

Christophe Pestelle, secrétaire général de la fédération UNSA Industrie et Construction

Contact presse :

Christophe Pestelle : secrétaire général de la fédération UNSA Industrie et Construction : 06 03 30 39 36

Elsa Régent : secrétaire nationale de lUNSA : 06 37 83 00 22

Élection TPE du 22 mars au 6 avril! Je fais voter UNSA! ... OuvrirFermer

Élection TPE du 22 mars au 6 avril! Je fais voter UNSA!
En afficher plus